Schriftgröße

 

Quelques stratégies pour faire face à la violence et aux discriminations

Voici une série de stratégies destinées aux personnes confrontées à des expériences de violence et de discrimination. Il existe beaucoup de manières différentes de réagir, la liste qui suit vous en présente quelques unes. Pour plus d’informations ou des conseils, n’hésitez pas à nous contacter. Contact

- Se défendre dans la situation elle-même ! On peut se défendre de manière très variée, que ce soit verbalement ou, si nécessaire, physiquement, avec humour ou en se taisant et en ignorant l’agresseur_euse, en appelant la police, en demandant de l’aide aux personnes présentes ou en se réfugiant dans un lieu public. C’est à vous de choisir la réaction qui vous convient en fonction de la situation. Suivez votre intuition.

- Obtenir le soutien de votre entourage social. Parlez de vos expériences de violence et de discrimination avec des personnes en qui vous avez confiance. Il vaut mieux ne pas faire face seul_e à cette expérience et à ses conséquences. Demandez vous ensemble si vous vous trouvez à l’abri d’autres expériences de violence et de discrimination et réfléchissez à ce dont vous avez besoin pour être en sécurité. Soyez attentive_tif à vos besoins et, le cas échéant, dites à vos proches ce qu’elles_ils peuvent faire pour vous aider.

- Se faire conseiller. Faites appel à nos services de conseil, que ce soit pour un seul rendez-vous ou pour plusieurs, que ce soit par téléphone, directement dans nos locaux, par e-mail ou par chat. Pour un soutien gratuit et de nouvelles pistes, cliquez ici
 - Nous vous aidons également si vous êtes victime ou témoin de violence policière.

- Possibilités juridiques :
 - Allgemeines Gleichbehandlungsgesetz (Loi générale sur l’égalité de traitement, AGG). Soutien juridique en cas de discrimination fondée sur l’origine ethnique, l’orientation sexuelle, le sexe ou l’identité de genre, l’âge, une situation de handicap ou la religion. Pour plus d’informations et des conseils gratuits sur les possibilités offertes par l’AAG (en allemand)
- Gewaltschutzgesetz (loi sur la protection contre la violence). Soutien juridique en cas de violence domestique, de violence conjugale ou de harcèlement. Pour plus d’informations (en allemand)
- Porter plainte / appeler la police. Informations sur les procédures de dépôt de plainte (en allemand).
Interlocutrices_teurs au sein de la police berlinoise pour les cas de violence contre les lesbiennes et les gays : Maria Tischbier et Uwe Löher, Tel: 030 4664 979444
Il est fortement conseillé de mettre par écrit votre version des faits et de documenter les preuves.

- Groupes et ateliers
Participez à un groupe de parole pour partager vos expériences de discrimination et de violence ou à un atelier d’autonomisation. Partager ces expériences fait du bien.

- Trouver une manière de faire face aux expériences vécues
Chaque personne élabore ses propres stratégies pour faire face aux expériences de violence et de discrimination. Ces expériences peuvent avoir des conséquences variées : elles peuvent déclencher des crises d’angoisse, vous avez peut-être du mal à vous concentrer ou vous êtes fatigué_e et vous vous plaignez de douleurs physiques. Vous avez peut-être honte de ce qui s’est passé. Il est possible que vous soyez facilement irritable, que vous vous sentiez déprimé_e ou que vous pensiez même au suicide. Dans ce type de situation, chaque personne a des besoins différents. Vous avez peut-être envie de passer beaucoup de temps seul_e ou au contraire avec vos ami_es. Vous avez peut-être besoin de temps et de tranquillité pour réfléchir à ce qui s’est passé ou bien vous souhaitez vous changer les idées et reprendre votre routine le plus vite possible. Votre expérience vous met peut-être en colère ou fait surgir le besoin de vous engager activement contre la violence et la discrimination. Tous ces besoins sont légitimes et vous pouvez décider de ce qui vous fait du bien. Suivez vos envies et n’hésitez pas à demander de l’aide si vous le souhaitez.

Quelques activités qui peuvent vous aider :
- activités artistiques (peinture, théâtre, vidéo, écrire, dessiner une BD, …)
- activisme politique
- sport
- voir un_e conseillère_er ou un_e thérapeute
- cours d’auto-défense
- lire des textes sur les effets que la violence et la discrimination peuvent avoir sur les personnes concernées
- s’engager politiquement contre la violence et la discrimination : à l’école, au travail, avec vos ami_es ou comme bénévole dans des associations de lutte contre la violence
- passer du temps dans les communautés au sein desquelles votre mode vie est valorisé

Toutes les informations présentées sur cette page peuvent être détaillées dans le cadre d‘ateliers, de discussions ou lors d’une séance de conseil. Pour plus d’informations sur nos activités, cliquez ici.

Quelle: http://www.lesmigras.de